Formation et vie étudiante

En début d’année universitaire, l’UQAM rattache les Services à la vie étudiante au Vice-rectorat aux Études et à la vie étudiante. La concertation qui en résulte permet à l’Université d’offrir des services de première ligne à ses étudiants.

Afin de soutenir la réussite et la persistance aux études, plusieurs facultés et départements utilisent le monitorat comme plate-forme de soutien. C’est le cas, entre autres, du Département de sociologie, qui rend accessible aux étudiants de premier cycle, des heures de consultation offertes par des étudiants des cycles supérieurs. Le Département de science politique offre le même type de services à son Centre d’aide à la réussite. Le monitorat est maintenant offert dans 38 programmes à l’UQAM. Il permet une intervention rattachée non seulement à la réussite des objectifs d’un cours, mais également à ceux du programme et du cheminement de l’étudiant dans son ensemble.

Les Services à la vie étudiante offrent une cinquantaine d’ateliers de formation pour soutenir les étudiants dans la réalisation de leurs activités, en plus d’organiser le premier gala de la reconnaissance de l’implication étudiante.

Soucieuse de former une nouvelle génération de chercheurs, l’UQAM place de grands efforts dans le soutien financier aux étudiants des cycles supérieurs. Le budget institutionnel de bourses d’excellence passe de 1M$ à 1,5M$.

Modification et création de programmes

Plus d’une trentaine de dossiers de création, de modifications majeures et d’évaluation de programmes sont examinés par la Commission des études. Il en résulte des modifications majeures apportées à dix programmes de baccalauréat, de même qu’à cinq programmes de cycles supérieurs. Trois programmes courts de deuxième cycle en communication et santé, en orthodidactique des mathématiques et en prévention et concertation enseignant-parent sont aussi créés à l’UQAM. Des programmes de maîtrise et de doctorat en science, technologie et société sont mis sur pied, en plus de deux autres doctorats en chimie et en sciences de la Terre et de l’atmosphère.

La TÉLUQ

Octobre 2005, la TÉLUQ devient une composante de l’UQAM en vertu de lettres patentes supplémentaires délivrées par le ministre de l’Éducation, des Loisirs et du Sport. À ce titre, la Télé-université se voit confier le mandat de développer la formation à distance, pour l’UQAM et l’Université du Québec. Jouissant toujours d’une autonomie de gestion, la TÉLUQ conserve également la responsabilité de la recherche réalisée dans ses murs. L’institution enregistre une croissance de près de 6 % de ses effectifs étudiants par rapport à l’année précédente.

Rayonnement

Une délégation de 20 étudiants de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM remporte le Outstanding Delegation Award lors d’une simulation internationale aux Nations Unies, à New York. Il s’agit de la plus prestigieuse distinction de l’épreuve. Pour une deuxième année consécutive, une autre délégation d’étudiants de cette même faculté remporte la grande finale internationale du prestigieux concours Charles-Rousseau. Près d’une vingtaine d’universités d’une dizaine de pays sont alors en compétition.

Les étudiants Julia Trudeau, Noémie Darveau, Anne-Marie Clermont et David Guarnieri du baccalauréat de design graphique de l’UQAM remportent des certificats d’excellence au concours Type Directors Club New York 2006. Leurs créations font ainsi partie de l’exposition annuelle du Type Directors Club, présentée à New York, et sont publiées dans le recueil Typography 27. Sur plus de 2100 soumissions présentées, en provenance de 29 pays, seulement quelque 200 sont sélectionnées chaque année.

Une délégation de 32 étudiants de la Faculté de communication de l’UQAM sort grande gagnante des Jeux canadiens de la communication. Pour une quatrième année consécutive, la Faculté remporte la première position lors de cette compétition réunissant sept universités de l’Est du Canada.

L’École des sciences de la gestion de l’UQAM (ESG UQAM) se retrouve parmi les 13 meilleurs établissements d’enseignement spécialisés en tourisme au monde, selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). L’Organisation publiait récemment sa première édition de TedQual : The World’s Leading Tourism Programmes, une publication de prestige présentant 13 institutions de neuf pays répartis sur cinq continents.

Pour la deuxième année consécutive, le MBA pour cadres de l’ESG UQAM offert à la Warsaw School of Economics, à Varsovie, en Pologne, obtient le premier rang du classement de la revue WPROST.