Recherche et formation des chercheurs

Les travaux du professeur Jérôme Claverie parmi les 10 découvertes de l’année 2015 de Québec Science
La professeure Lynn Drapeau a publié la première grammaire moderne de la langue innue

L’année 2015-2016 a été l’occasion pour l’UQAM de réaffirmer son positionnement comme l’une des grandes universités de recherche et création au Canada. L’UQAM se classe d’ailleurs, une fois de plus, au 6e rang des universités canadiennes sans faculté de médecine pour son volume de financement en recherche (plus de 70 M$). À titre d’exemple, les professeurs Mara Rosemarie Brendgen et Mohammad-Ali Jenabian ont reçu plus de 1,1 M$ pour des projets de recherche novateurs sur l’intimidation et le VIH.

Quatre nouvelles chaires stratégiques de recherche ont été créées dans les domaines des nouveaux matériaux pour les technologies de l’énergie, de la psychologie politique de la solidarité sociale, de la durabilité des grandes cultures et des maladies génétiques rares. Une nouvelle Chaire de recherche-innovation en stratégies intégrées transport-urbanisme a également vu le jour.

L’UQAM a aussi obtenu 10,5 M$ pour la création de 9 chaires de recherche du Canada et le renouvellement de 3 autres chaires. Couvrant des thématiques aussi variées et actuelles que la sociologie des conflits sociaux, le patrimoine urbain ainsi que les arts et littératures numériques, entre autres, ces chaires illustrent bien l’expertise multidisciplinaire de l’UQAM et son ancrage dans la société.

Plusieurs autres unités de recherche ont été mises sur pied en 2015-2016, dont le Laboratoire de neurosciences éducationnelles (NeuroLab). Unique au monde, NeuroLab permet de collecter simultanément des données sur le cerveau de plusieurs personnes qui interagissent en situation d’apprentissage, afin de mieux comprendre le fonctionnement cérébral d’un apprenant.

Les chercheurs de l’UQAM ont été des plus prolifiques. Leurs travaux novateurs se sont fait remarquer : découverte du gène associé à la maladie de Hirschsprung chez les enfants trisomiques, développement d’une nouvelle approche permettant de détecter les commotions cérébrales de façon précise et rapide, conception d’une rondelle sonore pour les hockeyeurs ayant un handicap visuel, création de 3 applications de livres enrichis, invention d’un dispositif portable pour tester la toxicité de l’eau et mise au point d’une méthode pour mesurer la perception populaire des coopératives.